Ce que vous devez savoir

Prenez connaissance des faits

Les pages suivantes soulignent quelques points importants que vous devez connaître avant de commencer à prendre Clarus®. Si vous avez des questions, veuillez en parler avec votre médecin. Si vous êtes une femme et que vous prenez Clarus, veuillez porter une attention toute particulière à la section « Prévention de la grossesse » du présent guide.

Faits pour tous ceux qui prennent CLARUS

Ne tombez pas enceinte pendant le traitement par Clarus, ni durant le mois suivant la fin du traitement. (L’isotrétinoïne peut causer de graves malformations congénitales.)
  • Faites faire deux tests de grossesse dans un laboratoire autorisé
    • Le premier test de grossesse devrait être effectué lorsque vous et votre médecin avez décidé d’opter pour Clarus.
    • Le deuxième test de grossesse devrait être fait dans les onze (11) jours précédant le début du traitement par Clarus
  • Attendez jusqu’au deuxième ou troisième jour de vos prochaines règles avant d’entamer le traitement par Clarus
  • Commencez à utiliser deux moyens de contraception efficaces en même temps pendant au moins un mois avant d’entamer la thérapie avec Clarus, tout au long du traitement et pendant un mois après l’arrêt du traitement ou, alors, n’ayez aucune relation sexuelle pendant ce temps.
  • Soumettez-vous à un test de grossesse dans un laboratoire autorisé, tous les mois, pendant que vous prenez Clarus et un mois après la fin du traitement.
N’allaitez pas pendant votre traitement par Clarus ni pendant un mois après l’arrêt du traitement. L’isotrétinoïne peut être transmise par le lait maternel et s’avérer nocive pour le bébé
Si vous devenez dépressif ou si vous ressentez de graves troubles mentaux, avisez aussitôt votre médecin. Il pourrait s’avérer nécessaire de mettre fin au traitement avec Clarus.

Les signes de troubles de santé mentale comprennent :

  • Avoir des changements d’humeur, tels que devenir dépressif, se sentir triste ou faire des crises de larmes
  • Perdre intérêt pour les activités habituelles qui, normalement, vous plairaient
  • Des changements dans vos habitudes de sommeil
  • Devenir plus irritable ou agressif qu’à l’habitude (par exemple, colères soudaines, pensées de violence)
  • Perte d’appétit ou changements de votre poids corporel
  • Devenir exceptionnellement fatigué
  • Ressentir un manque total d’énergie
  • Avoir de la difficulté à se concentrer
  • Se sentir dévalorisé ou avoir des sentiments de culpabilité
  • S’éloigner de la famille et des amis
  • Penser à s’automutiler ou en finir avec la vie (pensées suicidaires)
  • Agir sur des impulsions dangereuses
  • Voir ou entendre des choses qui ne sont pas réelles

Quelques patients sous traitement par l’isotrétinoïne ont songé à mettre fin à leur vie (pensées suicidaires), d’autres ont tenté de mettre fin à leur vie et certains se sont suicidés. Des études précisent que certaines de ces personnes ne semblaient pas déprimées, alors que d’autres rapports signalent que certains patients prenant de l’isotrétinoïne seraient devenus agressifs ou violents.



Personne ne sait si l’isotrétinoïne a provoqué ces comportements, ou si ceux-ci se seraient produits même si la personne n’avait pas pris d’isotrétinoïne.
Ne faites pas don de votre sang pendant votre traitement par Clarus, ni pendant un mois après la fin du traitement. Si une femme enceinte reçoit le sang que vous avez donné, son bébé pourrait être exposé à Clarus et naître avec des malformations congénitales.
Ne prenez pas de suppléments de vitamine A. La vitamine A à fortes doses cause les mêmes effets secondaires que Clarus. Le fait de prendre les deux produits simultanément peut accroître les risques d’effets secondaires.
Ne prenez pas de contraceptifs à faible dose, antibiotiques, corticostéroïdes, phénitoïne, ou produits de santé naturels avec Clarus, à moins d’en avoir d’abord discuté avec votre médecin. Si d’autres médicaments sont pris en même temps que Clarus, ils peuvent interagir entre eux ou provoquer des effets négatifs dans votre organisme. Les suppléments naturels doivent être proscrits pendant le traitement par Clarus.
N’utilisez pas de nettoyants contenant des agents abrasifs sur votre peau pendant la prise de Clarus. Certains produits pour la peau, comme les exfoliants, peuvent irriter votre peau pendant votre traitement par Clarus.
N’entreprenez pas un programme de soins cosmétiques pour adoucir votre peau, comme l’épilation à la cire, la dermabrasion ou les traitements au laser, pendant la prise de Clarus, ni pendant au moins 6 mois après la fin de votre série de traitements. Suite à ces programmes de soins cosmétiques, l’isotrétinoïne peut augmenter les risques de formation de cicatrices ou d’inflammation de la peau. Vérifiez avec votre médecin; ce dernier vous indiquera quand vous pourrez à nouveau recevoir ce type de soins cosmétiques.
Éviter l’utilisation de rayons ultraviolets artificiels (tels que ceux utilisés dans les appareils de bronzage) et protégez-vous contre une exposition excessive au soleil. L’isotrétinoïne peut rendre votre peau plus sensible aux rayons ultraviolets.
Ne partagez pas Clarus avec quiconque. Clarus est un médicament sous ordonnance qui peut causer de graves effets secondaires. Un médecin doit le prescrire.
Ne prenez pas d’antibiotiques (surtout la tétracycline) avec Clarus sauf si vous en parlez avec votre médecin. Dans le cas de certains antibiotiques, il est possible que vous ayez à cesser de prendre Clarus jusqu’à ce que votre traitement antibiotique soit terminé. L’utilisation simultanée des deux médicaments peut augmenter les risques de pression accrue dans le cerveau. Certains antibiotiques nuisent à l’efficacité des pilules anticonceptionnelles.
Évitez de boire de l’alcool pendant la prise de Clarus Vous augmentez vos risques d’endommager votre foie en combinant l’isotrétinoïne et l’alcool.
Voyez votre médecin régulièrement. L’isotrétinoïne peut affecter les taux de lipides, de cholestérol ou de sucre dans le sang ; il est donc important de voir votre médecin régulièrement.
Avisez tous vos professionnels de la santé (soit votre médecin de famille, dentiste, plasticien) que vous prenez Clarus. L’isotrétinoïne peut interférer avec d’autres médicaments d’ordonnance et certains traitements.
Ne prenez pas Clarus si vous souffrez d’une maladie hépatique ou rénale ou un taux élevé de graisses (lipides) dans le sang. Avisez votre médecin si vous avez un de ces problèmes.
Ne prenez pas Clarus si vous avez une hypersensibilité aux rétinoïdes ou à un des ingrédients non médicinaux entrant dans la composition de Clarus. Si vous avez une réaction allergique lorsque vous prenez Clarus, cessez de prendre Clarus et communiquez avec votre médecin.

Prévention de la grossesse

Renseignements importants en matière de prévention pendant la prise de Clarus Cliquez ici.

Guide pour les patients

Tout ce que vous devez savoir au sujet de votre médicament dans un petit livret pratique.
Téléchargez le PDF ici.

Renseignements sur la contraception

a. Pour de plus amples renseignements au sujet de la contraception ou pour une consultation confidentielle, veuillez signaler le numéro sans frais
1-877-776-7711.