À quoi s’attendre

Comment vous vous sentirez

Comme c’est souvent le cas avec les médicaments pour traiter l’acné, vous ressentirez probablement quelques effets secondaires au cours de votre traitement. Ne vous découragez pas et ne cessez pas de prendre Clarus® sans d’abord en parler avec votre médecin. La plupart des effets secondaires s’amenuisent avec le temps. En fait, si vous avez la peau sèche, cela signifie que le médicament fait bien son travail — il réduit la production d’huile.

Parlez avec votre médecin si vous avez des inquiétudes au sujet du médicament ou des effets que vous ressentez. Plus votre médecin sera au courant de la façon dont vous réagissez à Clarus, mieux il ou elle pourra déterminer si vous prenez la bonne quantité de médicament.

Les premières semaines

Au cours des premières semaines de traitement, votre acné semblera peut-être empirer avant de s’améliorer. Cette situation n’est que temporaire. Les rougeurs et démangeaisons de la peau affectée figurent parmi les premières réactions les plus répandues. Poursuivez le traitement, car ces réactions devraient disparaître au fur et à mesure que vous continuerez à prendre Clarus. En fait, les premiers signes de guérison surviennent le plus souvent après deux ou trois semaines de traitement. Il peut y avoir un délai d’un ou deux mois avant que les effets bénéfiques soient visibles. La plupart des patients atteints d’acné sévère remarquent une nette amélioration après une ou deux séries de traitements avec Clarus.

Comment aborder les effets secondaires potentiels

Le tableau ci-dessous énumère les effets secondaires les plus souvent observés et il suggère des conseils d’ordre général. Si vous ressentez une de ces réactions, dites-le à votre médecin lors de votre prochain rendez-vous ou, plus rapidement encore, si les effets secondaires deviennent trop incommodants.

À quoi s’attendre Ce que vous pouvez faire
Lèvres gercées
(survient chez
96 % des
patients)
Appliquez un onguent (baume) pour les lèvres, spécialement formulé pour humecter et adoucir vos lèvres.
Rougeurs au
visage
(survient chez
55 % des
patients)
Appliquez un hydratant non irritant à base d’eau qui ne bouchera pas les pores. Afin de réduire l’assèchement, lavez votre visage avec un nettoyant non irritant à base d’eau.
Assèchement
nasal
(survient chez
51 % des
patients)
Appliquez un lubrifiant nasal pour éviter les saignements de nez. Utilisez un humidificateur dans votre chambre.
Peau sèche,
démangeaisons
(survient chez
30 % des
patients)
Appliquez un hydratant non irritant à base d’eau qui ne bouchera pas les pores. Afin de réduire l’assèchement, lavez votre visage avec un nettoyant non irritant à base d’eau.
Inflammation
des paupières
(survient chez
19 % des
patients)
Consultez votre médecin. Il ou elle devra peut-être ajuster votre posologie de Clarus.
Douleurs
articulaires
(survient chez
13 % des
patients)
Les douleurs articulaires sont généralement liées à l’exercice. Les analgésiques vendus sans ordonnance peuvent aider. Consultez votre médecin si la douleur devient trop incommodante.
Éclaircissement
des cheveux
(survient chez
13 % des
patients)
Dans la majorité des cas, l’éclaircissement des cheveux est temporaire, mais parlez-en à votre médecin, car il ou elle devra peut-être modifier votre dose. Il existe de rares cas où l’éclaircissement des cheveux pourrait être permanent.
Assèchement
oculaire
(survient chez
11 % des
patients)
Utilisez des larmes artificielles. Si vous portez des lentilles, choisissez un produit compatible avec vos lentilles.

Prévention de la grossesse

Renseignements importants en matière de prévention pendant la prise de Clarus Cliquez ici.

Guide pour les patients

Tout ce que vous devez savoir au sujet de votre médicament dans un petit livret pratique.
Téléchargez le PDF ici.

Renseignements sur la contraception

a. Pour de plus amples renseignements au sujet de la contraception ou pour une consultation confidentielle, veuillez signaler le numéro sans frais
1-877-776-7711.